Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Mercredi 14 août 2013

Angil and the Fucking Hiddentracks

130814_AngilFucking.jpg

Petit cas particulier pour ce tee-shirt : je ne suis pas allé le chercher au "merchandising" autour du concert, non, celui là, je l'ai microculturé, et reçu directement par la poste (Ô, monde moderne sans contact). Et pourtant, je suis sûr qu'après toutes ces années, j'aurais pu trouver une occasion.

Retour en arrière :

2004, une route du rock apocalyptique (Blonde Redhead interrompu pour cause de pluie, pas vu Dionysos et Troublemakers), pour m'abriter, je traine sous les bâches des labels, et pour gagner du temps, j'écoute ce qu'on me propose chez Unique Records. J'aime bien, beaucoup même, et je ne sais pas encore que Teaser For: Matter va devenir un indétrônable de ma platine (d'ailleurs, visiblement ils le bradent chez unique records, profitez-en).

2007, le retour, via Guillaume Long et ses dessins, Oulipo Saliva, avec ses airs de Soul Coughing. Et en plus, je finis par aller les (depuis, Angil, ce n'est plus juste Mickaël Mottet) voir en concert, notamment au Glazart

D'autres concerts, d'autres albums (voir la biographie d'Angil, vous êtes grands aussi), et puis il y a quelques mois, le projet pour soutenir un nouveau vinyle. Un jour, j'aurai de quoi lire toutes ces galettes. Pour l'instant, je me contente des images et des mp3 :)

Samedi 4 septembre 2010

Café Flesh

100904_CafeFlesh.jpg

Cafe Flesh, je pourrais déjà vous donner le lien du site officiel mais il redirige directement chez myspace et le vieux site a un chouya perdu en réactivité... (bon courage pour pister les infos)

Notre première rencontre, c'est à la Miroiterie, le plus merveilleux petit squat de Paris, où les concerts sont à un tarif décent et la bière à moins de 2 euros, on se croirait en province. Ils y partageaient une fort belle affiche, avec des noms déjà croisés ici (Ten volt shock + Death To Pigs + Kimmo + Tweez), et comme on dit fréquemment, ça envoie le bois (paraît que c'est une expression nîmoise, mais faudrait vérifier sur place.

Bien sûr, vous pouvez lire la chronique beaucoup plus construite, et même carrément regarder la vidéo par BenLx.

Et pour compléter le tout, vous aurez reconnu Tanxxx au dessin, ce qui a bien participé au choix du tee-shirt. Élégant, racé, une meuf à poil avec une hache, ça fait toujours bien pour les rencontres.

Mardi 24 août 2010

Programme

100824_Programme.jpg

Quand j'ai ouvert les yeux, il y avait beaucoup de fumée sur scène. C'était au Pharos, voilà bien longtemps (mais combien ? exactement. C'était peu avant la fin de Diabologum, gros concert, gros son, grosses dissensions, split, silence, enfin, c'est comme ça que je m'en rappelle dix ans plus tard. Et puis un jour on apprend que Diabologum a accouché de 2 projets, conduits par les deux leaders, Programme, par Arnaud Michniak, et Experience, par Michel Cloup, et là, on se demande lequel des deux projets va être le plus joyeux.

Du coup, c'est à la Route du Rock (encore) que je les croiserai sur scène, en 2002. Du gros son, du texte, mais là, comme ça, 8 ans plus tard, aucun souvenir précis du concert (à part le tee-shirt, c'est bien la peine...)

Visiblement, il y a eu un autre album en mai, faudrait que j'écoute ça...

Jeudi 19 août 2010

The National

100819_TheNational.jpg

Cette Route du Rock 2010 aura été pleine de bonnes surprises, mais aussi pleine de retrouvailles : à priori, j'y avais déjà vu Foals, mais un jour où j'étais de mauvaise humeur, j'y retrouvais Black Angels, découverts chez Dead Bees, Yann Tiersen, Flaming Lips, Liars...

Mais ceux qui me tentaient le plus, c'est The National. Y'a pas à dire, ce rythme, cette voix, ces airs qui restent, ces sons qui tournent, c'est pile ce qu'il me fallait. Depuis 2005, quand ils tournaient pour la sortie d'Alligator, je me disais que j'y retournerais, et c'est chose faite. Le chanteur crie un peu plus, l'ensemble reste très très cohérent, très profond.

The National, c'est Tindersticks qu'arriverait à pas nous endormir :)

Dimanche 4 avril 2010

Marvin

100404_Marvin.jpg

Incroyable. Ça fait des années que je les écoute, ça fait des années que je les vois en concert, et jusqu'à présent, le drame : pas de tee-shirt.

Alors évidemment, j'ai pu afficher avec fierté le split avec doppler et ses magnifiques portraits de Jean Michel Jarre et l'Abbé Pierre, j'ai pu gaiement me gausser sur les titres des morceaux des démos (Jardiland, Lafayette, Castorama) et sautiller sur tous les morceaux de l'album.

Parce que Marvin, c'est ça aussi : du hardcore dancefloor. Ce truc qui te fait te secouer dans tous les sens parce que c'est blindé d'énergie, et qu'en live ils ont bien la classe, avec Fred Hamster qui déchire tout à la guitare, même ses cordes (rien qu'hier, on aurait presque cru à un concert de Shub)

Jeudi 10 septembre 2009

Cornu

090910_Cornu.jpg

Oh yes alors ! Cornu fait partie de ces groupes que j'ai vu un (petit) billion de fois en concert. Petit trio tourangeau (au début), découverts avant Shaï No Shaï lors d'un magnifique concert à la Salle des Concerts. La formule m'amuse beaucoup : basse/violon/batterie. Pas de guitare pour ces deux anciens de Forguette Mi Note, rejoints à la basse par Alex, le petit frère de Julie B.Bonnie. Explosifs sur scène, les concerts de Cornu sont devenus une sorte de pèlerinage avec Benjamin, dans toute la région, et même plus loin, jusqu'au Babalu (l'ancienne Mécanique Ondulatoire). Ça part dans tous les sens, avec une voix toujours limite, une basse extrêmement inventive et riche, une batterie métronomique et sautillante, plus un accès au public extrêmement facile, que du bonheur.

Mercredi 9 septembre 2009

Nashville Pussy

090909_NashvillePussy.jpg

Celui-là, il a la classe. D'abord y'a Jésus dessus, et sa croix. De loin, on croirait presque un tee-shirt de christian rock :) Et puis on s'approche, et là, ouais, une moto. Plus le nom du groupe, Nashville Pussy. Et là, ça roxxxe. Parce que c'est du gros rock'n roll américain, gras sur les bords, avec des moustachus aux cheveux longs et des nénettes qu'hésitent pas à se déssaper histoire de montrer que voilà quoi. Bon, c'est vrai que le jour où je les ai vu à Dour, ils étaient tombés sur la scène pourrie qu'avait été branchée sur un disjoncteur de 12 ampères, alors forcément... Mais bon, ils n'ont pas abandonné comme ces râleurs de The Faint :) Et c'est sans regret que je suis resté à headbanger tout le concert :)

Dimanche 6 septembre 2009

Deckard

090906_Deckard.jpg

C'est une histoire qui remonte loin. Novembre 1995, Arras, le Pharos, Baby Chaos en concert, des écossais tous remontés derrière ce chanteur rouquin, qui nous secouent dans tous les sens sur l'air de Safe Sex, Designer Drugs and the Death of Rock'n Roll. Les années passent, les albums aussi, on les voit sur Nulle Part Ailleurs à Cannes, puis moins, puis plus, d'autres groupes, d'autres concerts. Et un jour, par hasard, en lisant la programmation du Batofar, surprise, joie, Baby Chaos revient, nouveau batteur, nouveau nom, c'est désormais Deckard qu'il faudra suivre... Toujours ce gros son rock gras sur des petites mélodies mignonnes avec la voix du chanteur gentil :)

Samedi 5 septembre 2009

I Am Kloot

090905_IAmKloot.jpg

Il faisait beau, il faisait chaud, ils avaient même sorti les pistolets à eau sur la scène de laRoute du rock. Fort sympathiques, très bonne ambiance, I Am Kloot séduit tout de suite le public, petites chansons toutes proches, presque la guitare au coin du feu, et surtout du soleil sur Saint Malo. Pour ceux qui aiment les guitares qui gémissent et les voix un peu perchées, dans une ambiance tranquille, c'est là.

Mercredi 2 septembre 2009

Blues Explosion - Coq

090902_BluesExplosionCoq.jpg

Pas moyen de retrouver en quelle année je me suis offert celui là. Faut dire que Jon Spencer, JSBX, Blues Explosion, j'ai pu les voir une paire de fois. Dour, Bataclan, ratés à la Route du Rock 2004 (marre d'être trempé). Souvent ravi, souvent envie de bouger et de sauter partout dans tous les sens, mais c'est normal, c'est le Blues Power :)

Lundi 31 août 2009

Candie Prune

090831_CandiePrune.jpg

Rapé jusqu'à la corde, ce tee-shirt m'a valu nombre d'abordages "Mais dis quelque chose !" "Pardon ?" "Ben, comme ton tee-shirt!" "Ah..." tous restés sans suite. Faut dire que jamais personne ne m'a dit "Candie Prune, mais c'est génial, je pensais être le seul à m'en rappeler"... Clairement, je dois être le dernier survivant. Du coup, je ne sais plus très bien si j'avais eu ce tee-shirt sur Radio PFM, au théâtre, ou directement en concert. Même ça, je me rappelle d'une salle genre salle des fêtes, gros espace autour, était-ce Divion, Calais, Hesdin, Boulogne sur Mer ?... Était-ce avec Cornu, Heliogabale ou Kyu ... De la bonne power pop pleine de guitares énervées, slides et saturations, et quel présence sur scène...

Dimanche 30 août 2009

Bishop Invaders

090830_BishopInvaders.jpg

Quand feu Gülcher exerçait encore, le Blues Café, une péniche des quais de Seine (côté BNF) avait accueilli un fort sympathique petit concert. Ce soir là officiaient aussi les Bishop Invaders. J'ai pu en entendre parler à nouveau au détour des rayonnages de Ground Zero, mais pas au point de les revoir en concert. Et pourtant, quelle patate sur scène, quelle rythmique, je ne sais pas si c'est le temps qui fait ça, mais j'en ai encore une très bonne première (et unique) impression...

Jeudi 27 août 2009

Hopper

090827_Hopper.jpg

Tiens, un groupe mort. Hopper, c'est une vieille histoire, 1999-2008, je crois que je les rencontre en 2004, après la sortie de "A tea with D.", et je les vois pas mal de fois en concert, on finit par discuter de mettre ça en image avec Teg. Aurelia, Dorothée, Jean et Romain partent alors à Seattle enregistrer le deuxième album à Bear Creek, d'ailleurs, on peut suivre ça presque en direct sur le blog ouvert pour l'occasion. Et puis ils reviennent, re-concerts, silences, le clip tombe à l'eau par manque d'un coup de pied au cul de notre côté, ça correspond aussi au moment où Aurélia découvre les limites de sa voix, les soucis de label, l'album reporté... En octobre 2008, je raterai les deux derniers concerts d'adieu...

Mardi 25 août 2009

Rogue Wave

090825_RogueWave.jpg

Pour les amateurs de pop sucrée, je vous renvoie au site de Rogue Wave qui permet d'écouter tout un tas de morceaux, sauf l'imbattable 10:1 (qui est sorti en ep). Bien heureux de les avoir vu en live, et quel live, vu que nous jouions en première partie avec Klovis, sur la péniche Alternat.

Samedi 22 août 2009

Radiohead - Bear

090822_Radiohead_Bear.jpg

Une fois n'est pas coutume, un tee-shirt de groupe même pas acheté à un concert. Faut dire que Radiohead n'a pas vraiment besoin de présentation. D'ailleurs, plus moyen non plus de les voir dans des salles de taille humaine à des tarifs décents. Résultat, pour moi, ça reste un groupe de studio. Du coup, quand j'étais passé au Virgin Megastore de San Francisco, je m'étais dit qu'après tout, c'était pas si grave de faire une entorse à la règle des tee-shirts de groupes achetés en concert...

Mercredi 19 août 2009

Fantômas

090819_Fantomas.jpg

Porter un tee-shirt Fantômas le lendemain de la diffusion télé du film de De Funès n'est pas le meilleur choix stratégique, on me l'a fait remarquer sur le marché (c'est le hasard de la penderie). Mais ça me redonne une bonne occasion de parler de Mike Patton, que j'ai d'abord découvert dans Faith No More (qui reviennent cette année !), qui a collaboré à énormément de projets, monté un label le tout autour d'une voix sans frontières, du lyrique au métal en passant par le crooner. Fantômas, c'est un mélange de Patton/Melvins/Slayer extatique sur la scène de Dour, des morceaux entre 8 minutes et 25 secondes, un batteur enfermé dans une cage de percussions monstrueuse, un pur régal :)

090819_FantomasBack.jpg

Mardi 18 août 2009

Zita Swoon

090818_L_ZitaSwoon.jpg

Quoi de mieux pour ouvrir la catégorie "manches longues" que ce tee-shirt de Zita Swoon, un des groupes que j'ai pu suivre voilà bien longtemps avec un plaisir immense. Lancé par Stef Kamil Carlens qui à l'époque ne parlait pas encore français (et heureusement). D'abord connu sous le nom de Moondog Jr, les albums de ZS ont eu droit à leurs stickers pour rassurer le public. Excellent groupe de scène, j'ai pu les voir un peu partout, et même à l'Aéronef pour un magnifique spectacle de danse des ballets C de la B. Pas de chance, depuis quelques années, SKC chante en français et fait des albums pénibles.

Vendredi 14 août 2009

Dionysos

090814_Dionysos.jpg

Ça aussi, c'est bien vieux. Acheté y'a fort longtemps lors d'un concert de Dionysos, à l'époque où ils ne faisaient pas encore le zénith. Beaucoup de plaisir pendant toutes ces années, dans des petites salles, de petits festivals, avec un Mathias complètement allumé, et même une magnifique interview réalisée pour Ultrason. Ah là là, quelle jeunesse.

Lundi 3 août 2009

Modest Mouse

090803_ModestMouse.jpg

Celui-ci pourrait être la preuve que je n'ai aucun scrupule. Modest Mouse a réalisé d'excellents albums, et puis un jour, plus rien, enfin, plus grand chose. Ils ont incorporé Johnny Marr, le guitariste des Smiths, et c'est là que je me suis retrouvé à l'Élysée Montmartre grâce à Michael, qui s'étonnait que j'aime Modest Mouse, moi... Et pour cause. Sur scène, rien à voir avec le groupe que j'écoutais en boucle, mais une espèce de soupe variét spécialement étudiée pour que le public de midinettes reprenne les refrains en chœur. L'horreur. Mais le tee-shirt était joli, j'ai craqué :)

Dimanche 2 août 2009

Sr Chinarro

090802_SrChinarro.jpg

Sr Chinarro fait partie de ces groupes jamais vus en France, découverts sur les stands des labels à la Route du Rock. D'abord parce que je le trouvais fort sympathique, et la petite écoute sur le lecteur cd du stand m'a bien convaincu. Musique sombre mais entraînante. Je ne sais pas du tout ce que ça donne en live... Les textes en espagnol donnent une toute autre sonorité à la musique, sans sombrer dans la variét, joie.

- page 1 de 2