100819_TheNational.jpg

Cette Route du Rock 2010 aura été pleine de bonnes surprises, mais aussi pleine de retrouvailles : à priori, j'y avais déjà vu Foals, mais un jour où j'étais de mauvaise humeur, j'y retrouvais Black Angels, découverts chez Dead Bees, Yann Tiersen, Flaming Lips, Liars...

Mais ceux qui me tentaient le plus, c'est The National. Y'a pas à dire, ce rythme, cette voix, ces airs qui restent, ces sons qui tournent, c'est pile ce qu'il me fallait. Depuis 2005, quand ils tournaient pour la sortie d'Alligator, je me disais que j'y retournerais, et c'est chose faite. Le chanteur crie un peu plus, l'ensemble reste très très cohérent, très profond.

The National, c'est Tindersticks qu'arriverait à pas nous endormir :)