100818_Liars.jpg

Chose promise, chose due. De retour de la Route du Rock pour une édition 2010 assez excellente, j'amène donc le lots de tee-shirts du jour, avec les chroniques du moment, souvenirs live, et tout le toutim.

Je commence par une semi déception : Liars. Découverts sur la pelouse du feu festival Feedback à la Villette (remplacé par Villette Sonique) en 2005, j'en avais pris pour mon grade, pour mes oreilles, et envie d'en découdre à nouveau si l'occasion se présentait. Parait qu'ils étaient déjà à la Route du Rock en 2006, que c'était tard, que Mogwai avait bercé tout le monde, j'étais sûrement couché (ceci dit, vu l'affiche cette année là, si j'y suis pas allé, je suis bien couillon.

Bref, Liars, pour changer, officie en fin de soirée, enfin, presque, juste avant Caribou, entendu sur Myspace avant, et qui me donnait pas envie de tenir jusque 4h du mat (c'est quoi ce estival qui démarre plus avant 19h, d'ailleurs, ils se croient en espagne ou quoi ?). Sauf que cette fois-ci, ce n'est pas après une sieste de Mogwai, mais après la grosse grosse claque de Black Angels. Et là, c'est le drame. Il est 1h30 du matin, je suis extatique, j'ai sauté sur place dans la boue et sous la pluie pendant 1h, je me suis levé à l'aube, et je n'arrive pas à rentrer dedans.

Punaise, 2, 3, 4 morceaux, et rien, punaise, alors que j'y croyais trop et que je n'attendais que ceux là pour une première journée prometteuse (Owen Pallett, Yann Tiersen moins chiant que d'habitude)... Mais bon, dans un élan de joie, j'avais pris mon tee-shirt avant le concert. Ça m'a maintenu au chaud, paré pour le stop du retour :)