100404_Marvin.jpg

Incroyable. Ça fait des années que je les écoute, ça fait des années que je les vois en concert, et jusqu'à présent, le drame : pas de tee-shirt.

Alors évidemment, j'ai pu afficher avec fierté le split avec doppler et ses magnifiques portraits de Jean Michel Jarre et l'Abbé Pierre, j'ai pu gaiement me gausser sur les titres des morceaux des démos (Jardiland, Lafayette, Castorama) et sautiller sur tous les morceaux de l'album.

Parce que Marvin, c'est ça aussi : du hardcore dancefloor. Ce truc qui te fait te secouer dans tous les sens parce que c'est blindé d'énergie, et qu'en live ils ont bien la classe, avec Fred Hamster qui déchire tout à la guitare, même ses cordes (rien qu'hier, on aurait presque cru à un concert de Shub)