090827_Hopper.jpg

Tiens, un groupe mort. Hopper, c'est une vieille histoire, 1999-2008, je crois que je les rencontre en 2004, après la sortie de "A tea with D.", et je les vois pas mal de fois en concert, on finit par discuter de mettre ça en image avec Teg. Aurelia, Dorothée, Jean et Romain partent alors à Seattle enregistrer le deuxième album à Bear Creek, d'ailleurs, on peut suivre ça presque en direct sur le blog ouvert pour l'occasion. Et puis ils reviennent, re-concerts, silences, le clip tombe à l'eau par manque d'un coup de pied au cul de notre côté, ça correspond aussi au moment où Aurélia découvre les limites de sa voix, les soucis de label, l'album reporté... En octobre 2008, je raterai les deux derniers concerts d'adieu...