090820_OldTimeRelijun.jpg

C'est en 2004 que j'ai pu apprécier sur scène Old Time Relijun pour la première fois. Quatre illuminés à Mains d'Œuvre, une batteuse qu'a l'air complètement à l'ouest mais qui frappe fort juste, un contrebassiste fou, un guitariste fort sympathique, et surtout Arrington de Dionyso, une sorte de chaman en transe, fièrement barbu qu'on croirait voir Abraham Lincoln, mais en caleçon, qui joue de la clarinette basse, de la guitare comme s'il allait mourir le soir même. Mais en fait non, ils reviennent toujours. Et tant mieux !