Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Mercredi 14 août 2013

Angil and the Fucking Hiddentracks

130814_AngilFucking.jpg

Petit cas particulier pour ce tee-shirt : je ne suis pas allé le chercher au "merchandising" autour du concert, non, celui là, je l'ai microculturé, et reçu directement par la poste (Ô, monde moderne sans contact). Et pourtant, je suis sûr qu'après toutes ces années, j'aurais pu trouver une occasion.

Retour en arrière :

2004, une route du rock apocalyptique (Blonde Redhead interrompu pour cause de pluie, pas vu Dionysos et Troublemakers), pour m'abriter, je traine sous les bâches des labels, et pour gagner du temps, j'écoute ce qu'on me propose chez Unique Records. J'aime bien, beaucoup même, et je ne sais pas encore que Teaser For: Matter va devenir un indétrônable de ma platine (d'ailleurs, visiblement ils le bradent chez unique records, profitez-en).

2007, le retour, via Guillaume Long et ses dessins, Oulipo Saliva, avec ses airs de Soul Coughing. Et en plus, je finis par aller les (depuis, Angil, ce n'est plus juste Mickaël Mottet) voir en concert, notamment au Glazart

D'autres concerts, d'autres albums (voir la biographie d'Angil, vous êtes grands aussi), et puis il y a quelques mois, le projet pour soutenir un nouveau vinyle. Un jour, j'aurai de quoi lire toutes ces galettes. Pour l'instant, je me contente des images et des mp3 :)

Dimanche 19 mai 2013

Uzeda

130317_Uzeda.jpg

Encore une bonne soirée aux Instants Chavirés où j'ai pu retrouver Uzeda, un groupe de Sicile que j'ai déjà évoqué, puisqu'Agostino et Giovanna sont aussi dans Bellini que j'essaie de ne pas rater à chacun de leurs passages.

Niveau musique, c'est tendu (mon mot préféré pour ce genre de son) avec une grosse guitare, un rythme bien calé, et surtout la voix de Giovanna. Vous pouvez évidemment aller écouter sur le site du groupe pour vous faire une idée.

Ce soir là, ils concluaient une très belle soirée avec [One Lick Less| http://onelickless.bandcamp.com/|fr] et You Freud Me Jane, sous le signe du gros son et des guitares saturées.

Dimanche 4 septembre 2011

Io Monade Stanca

110503_IoMonadeStanca.jpg

Il est parfois des lieux et des évènements mémorables. En 2011, c'est l'AfricAntApe Festival, qu'a eu lieu à Lyon, organisé par le label Africantape et accueilli par GrrrndZero. La programmation est classe, très rock'n roll (hihi), surtout qu'on est pile une semaine après l'excellent Fuckfest qu'a rassemblé tous des groupes que vous avez pu voir cités dans ces colonnes, du coup y'a une très grosse envie. Bon, comme c'est Grrrnd Zero, ils ont eu droit de se faire virer du Rail Théâtre (à Vaise), juste avant, sauvés in-extremis par le Clacson à Oullins, qui les a accueilli avec une salle 100 places plus petite... Évidemment, ça faisait pas rire les lyonnais, ceux qui comptaient acheter leur place une fois sur les lieux (parce que ouais, qui dit festival bien, dit gens qui viennent de loin, qui se prennent des billets de train, et du coup la prévente histoire de pas rester sur le parvis, comme un lyonnais. D'ailleurs y'en avait que 6 dans la salle...

Tenez, juste pour le plaisir des yeux, la prog du festival en question :

VEN 29 AVRIL | AUCAN (it) | CHEVIGNON (fr) | CHEVREUIL SAKIT (fr/usa) | HONEY FOR PETZI (swi) | NED (fr) | MARVIN (fr) | VENTURA (swi)

SAM 30 AVRIL | BIG'N (usa) | IO MONADE STANCA (it) | OXES (usa) | PAPAYE (fr) | THE CESARIANS (uk) | THREE SECOND KISS (it) | TORMENTA (fr)

DIM 1er MAI | ALEXIS GIDEON (usa) | EXTRA LIFE (usa) | PASSE MONTAGNE (fr) | SHEIK ANORAK (fr) | THE CONFORMISTS (usa)

Sauf que tout ça, c'était y'a plus de 4 mois, du coup, j'ai plus tout en tête. Je sais que le jour même, j'avais plus trop envie d'y aller, que j'y ai vu des trucs très bien, que Marvin a mis le feu (pour changer), que finalement Oullins, c'est moins loin que ça en a l'air, que les balades dans Lyon la nuit, c'est rafraîchissant, et que Xaël connaît un excellent ramen qu'est parfait pour les jours ensoleillés.

Du coup, j'ai pu découvrir Io Monade Stanca bien barré, peut-être un peu trop pour moi.

Vendredi 29 octobre 2010

Bellini - Tiger

101028_Bellini_Tiger.jpg

Yes !

Encore un concert excellent de Bellini. C'est loin d'être la première fois, mais ça je vous l'avais déjà dit aussi ici.

Les années passent, Agostino, Giovanna, Alexis et Matthew sont toujours aussi excellents sur scène. Giovanna a la voix explosée, mais quelle énergie. On se prend même à échanger des blagues en italien, en français et anglais (Surtout sur le rappel "More ? C'est la mort !").

Ce soir, aux Instants Chavirés moins de monde qu'attendu. Faut sir qu'il y a 5 concerts intéressants le même soir, ça divise l'audience. Pourtant, prudent, je me pointais à 20h pile, ouverture des portes... Mais en fait non, pas encore. Et puis le premier groupe de 20h30 commence à 21h, Au bout de 3 chansons, je me range dans le camp des fumeurs et vais prendre l'air. Ça tombe bien, y'a tous les copains sauf ceux qui pouponnent. Du coup on peut tranquillement refaire le monde, parler emploi, écologie, retraites (oh comme le mot fait mouche), avant de rentrer écouter l'avant dernier mais très bon concert d'Aghostino.

Re-pause pour se retrouver pas si nombreux que ça devant Bellini, qui cartonne(nt?) et démarrent(nt?) sur une musique ravageuse, pour être rejoints par Giovanna dont la voix me rappelle par moment les bons vieux Heliogabale.

Le concert est bien trop court, mais se termine déjà trop tard, il fait nuit, froid sur Montreuil, et on se dit qu'on les reverrait bien encore un peu.

Samedi 4 septembre 2010

Café Flesh

100904_CafeFlesh.jpg

Cafe Flesh, je pourrais déjà vous donner le lien du site officiel mais il redirige directement chez myspace et le vieux site a un chouya perdu en réactivité... (bon courage pour pister les infos)

Notre première rencontre, c'est à la Miroiterie, le plus merveilleux petit squat de Paris, où les concerts sont à un tarif décent et la bière à moins de 2 euros, on se croirait en province. Ils y partageaient une fort belle affiche, avec des noms déjà croisés ici (Ten volt shock + Death To Pigs + Kimmo + Tweez), et comme on dit fréquemment, ça envoie le bois (paraît que c'est une expression nîmoise, mais faudrait vérifier sur place.

Bien sûr, vous pouvez lire la chronique beaucoup plus construite, et même carrément regarder la vidéo par BenLx.

Et pour compléter le tout, vous aurez reconnu Tanxxx au dessin, ce qui a bien participé au choix du tee-shirt. Élégant, racé, une meuf à poil avec une hache, ça fait toujours bien pour les rencontres.

Lundi 30 août 2010

The internet was closed

100830_InternetClosed.jpg

Alors, je sais, j'en avais un peu parlé à l'époque, de l'autre côté, mais comme je suis une grosse feignasse, je n'avais pas encore franchi le cap du passage ici.

Cette fois-ci, pas de festival, mais un magnifique tee-shirt de chez Threadless, où ils font des choses sympathiques, pour nous les geeks. Et comme tout tee-shirt hors-concert et “pas groupe", je me dois de remercier l'auteur du cadeau.

C'est bizarre d'ailleurs "auteur", pour un cadeau. Surtout quand c'est une auteuse. Je néologise pour le plaisir. Et c'est donc en 2007 que le père noël breton m'envoya ce cadeau qui définissait parfaitement l'époque où Gally était ma coloc. Époque insouciante, où nous partagions la salle de bains, le salon, la cuisine, mais surtout la freebox. Époque merveilleuse aussi où nous nous sommes retrouvés bêtement dans le salon par le hasard des déconnexions réseau.

Et c'est là qu'on s'est rendu compte qu'on était quand même deux bons nerds...

Mardi 24 août 2010

Programme

100824_Programme.jpg

Quand j'ai ouvert les yeux, il y avait beaucoup de fumée sur scène. C'était au Pharos, voilà bien longtemps (mais combien ? exactement. C'était peu avant la fin de Diabologum, gros concert, gros son, grosses dissensions, split, silence, enfin, c'est comme ça que je m'en rappelle dix ans plus tard. Et puis un jour on apprend que Diabologum a accouché de 2 projets, conduits par les deux leaders, Programme, par Arnaud Michniak, et Experience, par Michel Cloup, et là, on se demande lequel des deux projets va être le plus joyeux.

Du coup, c'est à la Route du Rock (encore) que je les croiserai sur scène, en 2002. Du gros son, du texte, mais là, comme ça, 8 ans plus tard, aucun souvenir précis du concert (à part le tee-shirt, c'est bien la peine...)

Visiblement, il y a eu un autre album en mai, faudrait que j'écoute ça...

Jeudi 19 août 2010

The National

100819_TheNational.jpg

Cette Route du Rock 2010 aura été pleine de bonnes surprises, mais aussi pleine de retrouvailles : à priori, j'y avais déjà vu Foals, mais un jour où j'étais de mauvaise humeur, j'y retrouvais Black Angels, découverts chez Dead Bees, Yann Tiersen, Flaming Lips, Liars...

Mais ceux qui me tentaient le plus, c'est The National. Y'a pas à dire, ce rythme, cette voix, ces airs qui restent, ces sons qui tournent, c'est pile ce qu'il me fallait. Depuis 2005, quand ils tournaient pour la sortie d'Alligator, je me disais que j'y retournerais, et c'est chose faite. Le chanteur crie un peu plus, l'ensemble reste très très cohérent, très profond.

The National, c'est Tindersticks qu'arriverait à pas nous endormir :)

Mercredi 18 août 2010

Liars

100818_Liars.jpg

Chose promise, chose due. De retour de la Route du Rock pour une édition 2010 assez excellente, j'amène donc le lots de tee-shirts du jour, avec les chroniques du moment, souvenirs live, et tout le toutim.

Je commence par une semi déception : Liars. Découverts sur la pelouse du feu festival Feedback à la Villette (remplacé par Villette Sonique) en 2005, j'en avais pris pour mon grade, pour mes oreilles, et envie d'en découdre à nouveau si l'occasion se présentait. Parait qu'ils étaient déjà à la Route du Rock en 2006, que c'était tard, que Mogwai avait bercé tout le monde, j'étais sûrement couché (ceci dit, vu l'affiche cette année là, si j'y suis pas allé, je suis bien couillon.

Bref, Liars, pour changer, officie en fin de soirée, enfin, presque, juste avant Caribou, entendu sur Myspace avant, et qui me donnait pas envie de tenir jusque 4h du mat (c'est quoi ce estival qui démarre plus avant 19h, d'ailleurs, ils se croient en espagne ou quoi ?). Sauf que cette fois-ci, ce n'est pas après une sieste de Mogwai, mais après la grosse grosse claque de Black Angels. Et là, c'est le drame. Il est 1h30 du matin, je suis extatique, j'ai sauté sur place dans la boue et sous la pluie pendant 1h, je me suis levé à l'aube, et je n'arrive pas à rentrer dedans.

Punaise, 2, 3, 4 morceaux, et rien, punaise, alors que j'y croyais trop et que je n'attendais que ceux là pour une première journée prometteuse (Owen Pallett, Yann Tiersen moins chiant que d'habitude)... Mais bon, dans un élan de joie, j'avais pris mon tee-shirt avant le concert. Ça m'a maintenu au chaud, paré pour le stop du retour :)

Vendredi 4 juin 2010

Ten Volt Shock

100604_TenVoltShock.jpg
Je suis sourd. Enfin, pas complètement, mais pas loin quand même. Des acouphènes ça s'appelle. Et ça arrive souvent quand je vois des concerts bien. Bon, c'est pas très grave, une douche, une nuit de sommeil, et il n'y paraîtra plus. Pour l'instant. Un jour je devrai me contenter de regarder les pochettes et porter les tee-shirts que les mites m'auront laissé.

Mais bon, pour le moment tout va bien. J'ai survécu à la côte de Ménilmontant à vélib (même si je me suis posé rue Sorbier), j'ai eu droit à une belle hypoglycémie une fois posé "Ah mais Franck, moi je croyais que t'avais bu ou fumé"...), mais un cocamembert et ça repart.

Et c'est bien bien reparti, en commençant par la nouvelle formation de Desi Cobra, autrefois connus sous le nom de Desi Onions, mais cette fois avec du chant en plus. Bien classe, fort entraînant.
Ensuite, Picture Me Dead Blondie, duo sympathique basse/batterie bien pêchu. Enfin, le clou du spectacle, Ten Volt Shock, des allemands à l'aise dans leurs baskets, on y retrouve du Hot Snakes et d'autres trucs, et c'est vraiment un plaisir. Ça saute et ça plonge dans le public pendant tout le concert, on termine liquide, mais ravis.

Vendredi 21 mai 2010

Adobe CS5

100520_AdobeCS5.jpg
Ok, maintenant, je peux faire le fier. Hier avait lieu la journée des 20 ans de photoshop où j'ai pu arborer fièrement ce tee-shirt et essayer de présenter un peu les nouveautés aux gens qui tournaient autour des stands "questions-réponses" (bon, j'ai découvert le matin que je pourrais passer ma journée assis devant l'ordi, et qu'avec quelques images perso en plus et quelques brosses qui claquent, les démos auraient été plus pertinentes, mais bon, on apprend).
J'y ai fait quelques très bonnes rencontres et j'espère bien renouveler l'expérience. Peut être pour les 40 ans de photoshop ?

Jeudi 8 avril 2010

Thunderbirds are Now !

090807_TunderbirdsAreNow1.jpg 090807_TunderbirdsAreNow2.jpg

Thunderbirds are Now !, ça sonne comme les hurlements de joie d'un gamin qui sait que c'est maintenant qu'il doit scotcher devant la télé. Chance, je les ai vu sur le Péniche Alternat, et ça bougeait bien bien. Depuis, je n'ai pas vraiment pris de nouvelles, je ne sais même pas s'ils existent encore...

Mardi 6 avril 2010

Papier Tigre

100405_PapierTigre.jpg

Alors ça, c'est la bonne nouvelle du jour, enfin, d'hier : la Flèche d'Or est redevenue une belle salle de concert. J'y allais à reculons, déjà c'est dans les hauts, donc en vélo, c'est crevant, et puis forcément, comme j'arrive à 20h20 pour un début des hostilités annoncé à 20h, je me farcis au moins 15 minutes dans la file d'attente qui démarre au coin de la rue, jusqu'aux videurs qui te fouillent le sac au cas où. En plus c'est 8 euros avec une conso offerte. Soit. Mais là, miracle, le vestiaire (2€) n'est plus obligatoire ! Je peux donc me balader avec mon sac à dos toute la soirée (ce qui tombe bien, vu qu'hier, c'était shopping.

Revenons donc à nos moutons. Enfin, des moutons, non, pas vraiment, Papier Tigre, c'est plein de trucs dischordants comme j'aime

Y'a du Q and not U, du Medications (tiens, un nouvel album est sorti hier), et ça secoue bien, bien tendu, tout ce qu'il faut, bref, moi, ça me plaît.

Et c'est pas juste parce que BenLx m'en avait longuement parlé, hein :)

Dimanche 4 avril 2010

Marvin

100404_Marvin.jpg

Incroyable. Ça fait des années que je les écoute, ça fait des années que je les vois en concert, et jusqu'à présent, le drame : pas de tee-shirt.

Alors évidemment, j'ai pu afficher avec fierté le split avec doppler et ses magnifiques portraits de Jean Michel Jarre et l'Abbé Pierre, j'ai pu gaiement me gausser sur les titres des morceaux des démos (Jardiland, Lafayette, Castorama) et sautiller sur tous les morceaux de l'album.

Parce que Marvin, c'est ça aussi : du hardcore dancefloor. Ce truc qui te fait te secouer dans tous les sens parce que c'est blindé d'énergie, et qu'en live ils ont bien la classe, avec Fred Hamster qui déchire tout à la guitare, même ses cordes (rien qu'hier, on aurait presque cru à un concert de Shub)

Jeudi 10 septembre 2009

Cornu

090910_Cornu.jpg

Oh yes alors ! Cornu fait partie de ces groupes que j'ai vu un (petit) billion de fois en concert. Petit trio tourangeau (au début), découverts avant Shaï No Shaï lors d'un magnifique concert à la Salle des Concerts. La formule m'amuse beaucoup : basse/violon/batterie. Pas de guitare pour ces deux anciens de Forguette Mi Note, rejoints à la basse par Alex, le petit frère de Julie B.Bonnie. Explosifs sur scène, les concerts de Cornu sont devenus une sorte de pèlerinage avec Benjamin, dans toute la région, et même plus loin, jusqu'au Babalu (l'ancienne Mécanique Ondulatoire). Ça part dans tous les sens, avec une voix toujours limite, une basse extrêmement inventive et riche, une batterie métronomique et sautillante, plus un accès au public extrêmement facile, que du bonheur.

Mercredi 9 septembre 2009

Nashville Pussy

090909_NashvillePussy.jpg

Celui-là, il a la classe. D'abord y'a Jésus dessus, et sa croix. De loin, on croirait presque un tee-shirt de christian rock :) Et puis on s'approche, et là, ouais, une moto. Plus le nom du groupe, Nashville Pussy. Et là, ça roxxxe. Parce que c'est du gros rock'n roll américain, gras sur les bords, avec des moustachus aux cheveux longs et des nénettes qu'hésitent pas à se déssaper histoire de montrer que voilà quoi. Bon, c'est vrai que le jour où je les ai vu à Dour, ils étaient tombés sur la scène pourrie qu'avait été branchée sur un disjoncteur de 12 ampères, alors forcément... Mais bon, ils n'ont pas abandonné comme ces râleurs de The Faint :) Et c'est sans regret que je suis resté à headbanger tout le concert :)

Mardi 8 septembre 2009

Affordable Hybrid

090908_AffordableHybrid.jpg

Celui là est fort intéressant, d'ailleurs j'ajoute le tag Print juste pour le plaisir des yeux, quand il ne s'agit pas juste d'un tee-shirt marqué devant. Pour la musique, Affordable Hybrid, ça pulse, ça crie pas mal, batterie puissante, efficace, concert dense. En plus, ça tombe bien, ils sortent tout juste un nouvel album. Pas de chance par contre, pas encore de date prévue sur Paris. Bon, c'est déjà pas mal qu'ils quittent la Suède, mais pour aller à Marseille ou au Havre ? N'importe quoi :)

Lundi 7 septembre 2009

Girls Against Boys

090907_GirlsAgainstBoys.jpg

Les longues nuits sur M6 à regarder l'intégrale rock en notant le nom de ces groupes de fous furieux durant les années lycée me laissent surtout l'image d'un clip merveilleux : Superfire, au milieu des ampoules, espace minimum, son maximum. GvsB comme on les appelle, c'est surtout deux basses hypersaturées, une rythmique qui frappe et un immense plaisir sur scène. C'est chez Dischord, Touch'n Go, et même Geffen. par contre, j'arrive plus à me rappeler si je les ai vu en 2002 ou 2007, Trabendo ou Maroquinerie, ou les deux, et d'où vient ce tee-shirt :)

Dimanche 6 septembre 2009

Deckard

090906_Deckard.jpg

C'est une histoire qui remonte loin. Novembre 1995, Arras, le Pharos, Baby Chaos en concert, des écossais tous remontés derrière ce chanteur rouquin, qui nous secouent dans tous les sens sur l'air de Safe Sex, Designer Drugs and the Death of Rock'n Roll. Les années passent, les albums aussi, on les voit sur Nulle Part Ailleurs à Cannes, puis moins, puis plus, d'autres groupes, d'autres concerts. Et un jour, par hasard, en lisant la programmation du Batofar, surprise, joie, Baby Chaos revient, nouveau batteur, nouveau nom, c'est désormais Deckard qu'il faudra suivre... Toujours ce gros son rock gras sur des petites mélodies mignonnes avec la voix du chanteur gentil :)

Samedi 5 septembre 2009

I Am Kloot

090905_IAmKloot.jpg

Il faisait beau, il faisait chaud, ils avaient même sorti les pistolets à eau sur la scène de laRoute du rock. Fort sympathiques, très bonne ambiance, I Am Kloot séduit tout de suite le public, petites chansons toutes proches, presque la guitare au coin du feu, et surtout du soleil sur Saint Malo. Pour ceux qui aiment les guitares qui gémissent et les voix un peu perchées, dans une ambiance tranquille, c'est là.

- page 1 de 3