fr32c blog

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

dimanche 5 mai 2013

Natto du dimanche

Natto_350.jpgPetit rituel du dimanche, le petit déjeuner (ou déjeuner, selon l'heure du réveil) au nattō. Ces germes de soja fermentés sont un pur bonheur qu'on arrive à trouver en épicerie japonaise sous leur forme surgelée. Et pourquoi le dimanche ? Tout simplement parce que le reste de la semaine, on prend moins le temps de profiter d'un bon petit déjeuner, toujours avec des tas de choses à faire.

Le rituel commence le samedi soir, on déplace du congélateur au freezer deux petites barquettes qu'on retrouvera le lendemain. Laver le riz, le placer dans le rice-cooker, préparer la soupe miso (cette pâte de soja épaisse), ou parfois dashi, katsuobushi, kombu, niboshi. On accompagne ça d'un petit légume, type navet, ou une tomate parfois. Si j'ai le temps, je prépare une omelette roulée.

À table, je mélange la moutarde et la sauce soja aux haricots (décongelés). Et chacun y va de sa méthode. K. déposera l'ensemble sur son bol de riz et mangera avec les baguettes, de mon côté, je mélange encore avec un œuf cru que je fais mousser un peu. Et pour bien faire, je coupe en petites bandelettes des feuilles de nori dans lesquelles j'emballe le mélange riz-œuf-nattō, façon temaki.

Vivement dimanche prochain :)

vendredi 9 mars 2012

Soba à la truite

Ça fait un petit bout de temps que je pratique cette recette, et un peu moins que j'ai réalisé cette illustration. Y'avait toute une série d'explications pas à pas que finalement je n'ai jamais finalisées, donc on se contentera de la vue d'ensemble des ingrédients.

Donc, il vous faut : de la truite fumée (sur ce plat, bien meilleure que le saumon), du gingembre (l'équivalent d'une noix), un demi citron vert, une ou deux gousses d'ail, 4 cuillères à soupe d'huile d'olive, 2 cuillères à soupe de sauce soja, un peu de ciboulette, et évidemment des soba (nouilles de blé noir, japonaises, servies par portion liées).

Pendant que l'eau bout, vous pouvez commencer à hacher/presser/réduire dans un bol l'ail, le gingembre. Y ajouter l'huile, la sauce soja, la ciboulette. Dépecer le citron vert pour ne mettre que la pulpe dans le bol.

Plonger vos sobas dans l'eau bouillante. Pendant ce temps, découper la truite en petits carrés.

Égoutter et refroidir les sobas sous l'eau froide (ré-égoutter ensuite), les placer dans les bols/assiettes creuses pour le service, répartir les morceaux de truite, disposer un peu de la sauce par dessus, proposer le reste dans un joli bol.

C'est froid, c'est fort, c'est bon, et ça prend à peu près 10 minutes à faire.

samedi 25 février 2012

Mum's pudding (english version)

So i have this really nice note which is my most successful page ever (i mean, a couple of weeks ago, i started google analytics to realize i have a thousand views of that single page). So since i'm both nice and procrastinating, i decided to translate for my english readers).

For years, I didn't cook. No good reason for that : mum did that very well, and dad too, on week-ends (during the week, since it was his job, and he didn't really get back on time for that, he spared himself for Sundays)

House's rhythm was based on buying fresh cut bread, 500g, nice big slices, we used for everything, to dip in the sauce, to push stuff in the plate, for breakfast, and of course, cheese.

Except that, well, there was only three of us home (until i turned 7), and sometimes the bread was dry before we could eat it. So mum stores. And once in a while, it's pudding time. It means two things : we've got enough dry bread for it, and we're gonna have for breakfast and tea during at least 5 days.

Below is the recipe.

Lire la suite...

jeudi 29 novembre 2007

Bienvenue Bob

Bienvenue à toi, Bob, toi qui vas désormais m'accompagner dans tous mes déplacements à l'extérieur (rassure-toi, ça n'arrive pas tant que ça). Tu pourras ainsi visiter le métro, le Casino ou plus rarement le monoprix, parfois tu prendras le bus ou le TGV.

J'essaierai aussi de penser à te recharger de temps en temps, mais c'est vrai que ta diode est un chouya moins visible que celle de Jim. Et puis tu es plus carré, plus compliqué à orienter, mais il faut que je m'habitue à toi.

En tous cas, tu as la décence d'avoir plein de place pour mettre plein de musique et surtout tu es moins fracassé que ce pauvre Jim qui finalement avait décidé de me choisir lui même certains morceaux.

Bon, faut que j'arrête ces déclarations, hein, ça fait pas sérieux, j'ai des vrais trucs à faire.

mardi 20 novembre 2007

Le pudding de maman


Pendant des années, je ne faisais pas la cuisine. Pas de raison valable pour ça : maman faisait ça très bien, et papa aussi, le week-end (la semaine, comme c'était un peu son boulot, et qu'il rentrait pas forcément à l'heure pour ça, il se réservait pour le dimanche).
Le rythme de la maison était basé sur l'achat du pain coupé, de 500g, en belles grosses tartines, pour tout, saucer, pousser dans l'assiette, petit déjeuner, et évidemment pour le fromage.
Sauf que, bon, on était trois à la maison (jusque mes 7 ans), et parfois, le pain est sec avant l'heure. Du coup, maman stocke. Et puis une fois de temps en temps, c'est le moment du pudding. Ça siginifie deux choses : qu'il y a assez de pain sec pour, et qu'on va en prendre au petit déj et au goûter pendant au moins 5 jours :)

2012 note for my english readers : Dear all, you've come a long way to here, thank you, I eventually (4 years later) translated this in english. You can read that approximative translation.

Ci-dessous, la recette.

Lire la suite...

mardi 13 mars 2007

No life blog presents...


J'aurais pas du y aller, en plus j'ai mal au dos maintenant...

dimanche 11 mars 2007

Grmbl

Bon, alors aujourd'hui, c'est le 4e jour où je m'écoute en boucle l'album des Transfarandolle, qui devrait sortir incessamment sous peu... Encore faut-il que je fasse une pochette qui leur convienne (parce qu'elles avaient bien aimé la précédente), mais surtout qui me convienne... Et c'est là que le bât blesse. Je tourne en rond, j'ai des idées que j'ai l'impression d'avoir vues cent mille fois, et je sors que des trucs comme ça :

Alors maintenant, c'est sieste, et on verra plus tard.

dimanche 4 juin 2006

Tout cassé

BrokenCat Kurokuroske est tout pété. Enfin, pas tant que ça mais bon, ça justifiait les grands moyens.

J'ai donc un chat momie, parce que le petit a les genoux fragiles et marche en cowboy. La véto (rien à voir avec Le retour à la terre, hein...) a diagnostiqué une hyperlaxie (maladie congénitale qui fait qu'il a les tendons lâches). En gros, sa rotule se balade selon son bon vouloir, et il se luxe (le mot est bien choisi) tout seul les genoux des pattes arrières (c'est un peu l'arme fatale mon chat).

Du coup on tente un truc à base de pansement histoire que ses ligaments se retendent en position physiologique (au repos), plus quelques médocs pour le calcium.

Ça lui donne un air ridicule, ça me fait me sentir comme une vieille propritétaire de yorkshire, mais bon...

vendredi 17 février 2006

Overdose

J'ai passé ma semaine à terminer les makis qu'on a préparé mardi midi. En fait, les proportions qu'on avait pour 15, je pense qu'il y avait moyen de nourrir 40 personnes avec... Heureusement c'était fort bon, mais je n'en puis plus...