fr32c blog

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mardi 3 mars 2015

Publication multicanal, print, web, mobile et tablette

Suite au eSéminaire Adobe "Publication multicanal, print, web, mobile et tablette" du mardi 3 mars 2015 vous retrouverez les différents points abordés, que vous pourrez consulter sur la page du Replay

Comment optimiser la production de contenus à destination de tous les canaux de communication.

Ce séminaire détaille les formats, technologies et techniques de production associés à InDesign qui permettent de simplifier la création et la mise en production de vos publications.

mercredi 29 janvier 2014

DPS et empilement d'overlays (Sequence d'images et boutons)

Question déjà évoquée lors d'un précédent sujet, de retour sur le forum utilisateurs :

INDESIGN - Séquence d'images passe dessus tout le contenu je ne sais pas s'il s'agit d'un bug sur Indesign, mais une séquence d'images passe toujours par dessus tout le contenu. J'ai créé une séquence d'image sur un calque, puis créer un autre calque par dessus, avec d'autres éléments (bouton par exemple). Lorsque je teste mon folio sur mon ipad, la séquence d'image passe toujours par dessus, et cache ainsi mon bouton du calque supérieur. Est ce normal ?

La réponse est : oui, c'est normal, même si un cela nécessite de relire les quelques explications. Ce coup-ci, je vous mâche le travaille et vous donne la solution (et un fichier) :

inD-DPS-Bouton-Sequence-OEM.png

Puisque la séquence d'image est active, elle passe au dessus. Si je place un simple bouton, il sera donc "fixe", statique, et relégué au fond du document. Je place donc mon bouton dans un objet à états multiples (comme pour créer un diaporama), en mode autoplay.

ACV-DPS-Bouton-Sequence-OEM.png

Tout cela est détaillé dans la formation des fondamentaux de Digital Publishing Suite (vous avez le lien en violet dans la barre à droite).

Petit bonus, je vous ai préparé un fichier test pour inDesign CC qui m'a permis de me rappeler que désormais les assemblages dans inDesign rassemblent aussi les fichiers des overlays :

iD-CC-Assemblage-Overlays.png

dimanche 29 septembre 2013

Le poids d'un Folio DPS - Quel format choisir : PDF, PNG, JPG ?

Cela faisait un certain temps que je ne m'étais pas penché sur la question du poids des folios, or une question sur le forum m'a poussé à prendre le temps de faire quelques tests :

Je travaille actuellement sur un projet de folio comportant plusieurs sections. Après quelques tests je parviens à quelque chose qui me plait mais le folio d'UNE section pèse 14 Mo ! Le folio d'UNE section compte 8 planches. Il y a quelques images mais toutes ont été optimisées le plus possible (les sources pèsent 2,5 Mo) et il y a 2 diapos.

J'avais initialement en tête de constituer un folio comprenant une dizaine de ces sections, mais quand je vois le poids d'une section je suis refroidi. Y a-til des astuces pour optimiser le poids de ce folio (autre que d'agir sur les images, ou de jouer sur les paramètres d'exportation à la création du folio) ? Une fois déployé (avec DPS) le folio pèsera-t-il le même poids qu'aujourd'hui dans le viewer Adobe ou y a-t-il des traitements permettant de compresser dans el processus de déploiement ?

8 planches avec quelques images = 14 Mo : pour un outils permettant de déployer sur terminaux mobiles, je me dis que j'ai raté quelques chose...

Pour les importations de folio quel est votre format de prédilection ? jpg ? png ? ou pdf ?

Depuis la version v26, les Viewer Android et bureau (pour l'aperçu depuis inDesign) sont capables d'afficher les folios pdf. Si vous cherchez le meilleur compromis poids/qualité, c'est par là que vous pouvez vous diriger.

Quelques chiffres (et des images)

J'ai créé un fichier de test avec 1 image jpg de 815ko sur la moitié de la surface.

DPS-TestPoids.jpg

J'ai importé ce fichier 4 fois dans un seul folio via le folio builder, mais avec des qualités différentes (importer un seul article à la fois, régler les options).

  • Folio PDF : 147 ko
  • Folio PNG : 638 ko
  • Folio JPG minimum : 45 ko (avec une qualité atroce sur les textes)
  • Folio JPG maximum : 289 ko (compression invisible à l'œil nu)

Puis, par acquis de conscience, j'ai testé avec 2 autres fichiers :

DPS-TestPoidsFull.jpg

Même type d'image, jpg ±800ko

  • Folio PDF : 246 ko
  • Folio PNG : 2,2 Mo
  • Folio JPG minimum : 84 ko (avec une qualité atroce sur les textes)
  • Folio JPG maximum : 735 ko (compression invisible à l'œil nu)

et enfin avec les 2 images :

DPS-TestPoidsFull2Images.jpg

  • Folio PDF : 362 ko
  • Folio PNG : 2,1 Mo
  • Folio JPG minimum : 91 ko (avec une qualité atroce sur les textes)
  • Folio JPG maximum : 751 ko (compression invisible à l'œil nu)

Sans surprise, le format PDF est le plus efficace : bonne compression des images, texte vectoriel. Le format PNG, dit "sans perte" est le plus lourd dans tous les cas. Et pour la qualité jpg, on monte très vite au delà du poids du pdf pour obtenir une qualité visuelle acceptable.

Évidemment, plus vous mettez d'éléments sur la page pdf, plus elle va prendre en poids. Du coup, j'ai fait un dernier test pour la route :

DPS-TestPoidsFull2ImagesTexte.jpg

  • Folio PDF : 377 ko
  • Folio PNG : 2,2 Mo
  • Folio JPG minimum : 147 ko (avec une qualité atroce sur les textes)
  • Folio JPG maximum : 999 ko (compression invisible à l'œil nu)

Et le tout sans une seule interactivité.

Grand vainqueur : le PDF, mais…

Du coup, on se dit que le pdf est le plus qualifié, mais il reste quand même un point "contre" : les tablettes affichent "en natif" les formats d'image aplatis (jpg, png) et donc de manière très rapide. Le format pdf, lui, doit être recalculé, et donc va prendre quelques millisecondes de plus à s'afficher, ce qui pourrait diminuer un peu le confort de lecture.

Et pour arbitrer ce choix, pas d'autre solution que tester soi-même sur les périphériques, voir ce que vous considérez comme acceptable ralentissement par rapport au gain de poids et à la capacité à zoomer (±350ko vs ±2000ko par page).

Un petit dernier pour la route…

Si vous êtes plus versés dans les pages web html que la mise en forme papier, n'oubliez pas que la Digital Publishing Suite est une plateforme qui s'appuie sur inDesign, mais pas seulement.

Vous pouvez tout aussi bien composer vos pages en html, optimiser vos images aux petits oignons dans Photoshop (vous avez vu Generator ?) et importer dans votre Folio Builder (ou directement dans le Folio Producer en ligne).

Et là, vous maîtrisez intégralement le poids de vos contenus.

Mais on quitte le domaine d'inDesign, où je ne m'aventurerai pas sans être solidement préparé.

Et vous, quels sont vos conclusions sur les poids de fichier ?

lundi 18 mars 2013

Digital Publishing Suite - Overlays

ADPS-Overlay-Fixe.png Un sujet que je souhaitais aborder depuis longtemps (au moins depuis la sortie de la formation chez Video2brain), c'est l'empilement des couches et surcouches dans un document inDesign destiné à la Digital Publishing Suite.

Je vous en ai fait un petit schéma en couleur pour bien distinguer les différentes "couches" qui composent votre document.

Détails ci-après.

Lire la suite...

jeudi 3 janvier 2013

Digital Publishing Suite - Status

Pour ce premier post de l'année, posons des choses brèves mais utiles : vous permettra de savoir en temps réel si tout va bien sur DPS, que ce soit pour l'utilisation des outils ou la disponibilité des statistiques.

Fort pratique pour compléter quelques questions que vous vous posiez suite à la formation Adobe DPS chez Video2brain

mercredi 19 septembre 2012

Digital Publishing Suite — V23

DPSAppBuilder-App_Icon128.pngDeuxième volet sur la publication simultanée par Adobe de la version 23 de ses outils pour la Digital Publishing Suite et l'annonce de la gratuité pour les abonnés au Creative Cloud de la Single Edition.

Les outils V23 sont une évolution souhaitée qui prend en compte les version "HiDPI" (pour les écrans à haute densité de pixels, type Retina d'iPad2) avec des améliorations du pdf. Ils ont aussi mis à profit les remarques des utilisateurs quant à l'expérience globale : un folio builder repensé plein de petites assistance à la création.

Lire la suite...

Digital Publishing Suite — Single Edition pour le Creative Cloud

CC-icon.pngDeux d'un coup ! Adobe a publié au même moment la version 23 de ses outils pour la Digital Publishing Suite et l'annonce de la gratuité pour les abonnés au Creative Cloud de la Single Edition.

Ci-dessous, le détail de la partie Single Edition.

Lire la suite...

vendredi 15 juin 2012

Digital Publishing Suite, quelques liens.

J'enregistre en ce moment une formation Digital Publishing Suite pour video2brain. Du coup, j'ai compilé les liens que j'avais assemblé au fil des mois au cours de mes lectures de sites, de forums, de blogs, des formations, des rencontres.

La base de tout

Digital Publishing Suite sur Acrobat.com (Démarrer, se renseigner, mettre à jour…)

Mise à jour des outils

Can I Update Adobe DPS (Indispensable, à vérifier à chaque doute sur la mise à jour) Digital Publishing Suite sur Acrobat.com (Le centre de partage, création, export, mise à jours…) Downloads Adobe (Où trouver les dernières mises à jour pour tous vos produits).

Trucs et astuces, informations complémentaires

Secrets of DPS Tumblr (trucs et astuces) Done Mag(Référence sur le sujet, un projet intégral présentant toutes les interactivités disponibles, par Johannes Henseler) SideCarXML (outil indispensable aux longues publications pour importer plusieurs articles dans le bon ordre) Rendre l'interface plus discrète (Tutorial par J.Henseler) Arrêter la vidéo à la dernière image (tutorial) Arrêter la vidéo, v2 (le sujet traité par Keith Gilbert) URL d'une carte Google Maps (Chez video2brain en affichage satellite) URL Google Maps (La même en affichage plan) Les boutons dans l'espace de travail (Personnalisation la couleur des boutons) Template d'icones Psd (Créer en un clic l'ensemble des icones nécessaires pour le Viewer Builder)

Utiliser inDesign

Nouveautés inDesign Cs6 (Formation/Tour d'horizon des fonctions à ne pas manquer, chez video2brain) inDesign Cs5.5 (Au cas où vous ne les auriez pas vues) Show Text Overrides (Excellent script pour visualiser les formatages "à la main") IndiGrep (Laurent Tournier vous dit tout sur le Grep dans inDesign) Grep = Expressions Régulières (La page wikipédia, des définitions, des schémas…) XML dans inDesign (Loic Aigon, le XML et les mises en pages automatisées) inDiSnip (Archive de référence de scripts par Marjan Tompa) Tomaxxi (Tomaxxi : Marijan Tompa, inDesign, scripts et plugins indispensables) inDiScripts (Marc Autret, en français et en anglais) Loic Aigon (Le graphisme automatisé) Scriptopédia (Encore des scripts, pour Illustrator aussi) inTools (Gabe Harbs et ses outils fort utiles) indexMatic2 (Ou comment se faciliter la vie au moment d'indexer des ouvrages, par Marc Autret) Automatication (Multi-Find/Change…)

En contact avec Adobe

Le WishForm Adobe (Le formulaire de demande de fonctions et de signalement de bugs) Adobe Muse (Le logiciel de création de pages internet pour les utilisateurs d'inDesign) Adobe Edge (L'application d'animation HTML5/CSS3/JSS) Edge, svg, css… (Pourquoi parfois tout ne va pas comme on le souhaiterait) Feedback Photoshop (Donnez votre avis, résolvez vos problèmes sur photoshop)

Outils

Text Wrangler (Editeur de texte, voir aussi smultron/ultra-edit) Google Translate (Parce que tous mes liens ne sont pas en français) Tutoriel Gestion de couleur web (Comprendre la couleur sur le web) Gestion de la couleur sur le web (Les profils icc de vos navigateurs) Digital Publishing Tips et DPS Tips Android (trucs et astuces indispensables) Fonctions supportées (Les différents viewers (ordi, iOs, android, web) ne voient pas tous la même chose)

Content Viewer iPad/iPhone et Content Viewer pour Android

jeudi 24 mai 2012

Folio builder, local ou online, se connecter puis partager

iD-DPS-FB-SeConnecter.pngPour gagner du temps lors de l'assemblage d'une publication Digital Publishing Suite (DPS) via inDesign, je recommande de travailler d'abord en local, c'est à dire que toutes les opérations de fabrication du fichier folio de travail auront lieu sur le disque dur de l'ordinateur. Mais une fois la prévisualisation valide sur le bureau, si l'on souhaite tester et partager sur la tablette, il faut envoyer les éléments en ligne.

Lire la suite...

jeudi 17 mai 2012

inDesign, numéro de page active, numéro de la dernière page (nombre de pages d'un document)

Avec le Digital Publishing Suite pour inDesign, les besoins sur les documents longs se font à nouveau ressentir parmi les utilisateurs.

Hier, durant une formation, nous abordions la question de la pagination (jolie assonance en "ion"). Un livre papier va de la première à la dernière page en continu. Un folio/magazine DPS est plutôt une succession d'articles/colonnes, chaque colonne étant un document indesign avec un certain nombre de pages dedans. On a donc vu fleurir les articles dont la pagination est "numéro de page/nombre de pages de l'article" (1/8, 2/8…)

Lire la suite...