L'encodage des vidéos pour le web ?

La lointaine époque des vidéos encodées en flv pour Flash, qui résolvaient tous les problèmes de compatibilité, quel que soit votre navigateur ou système d'exploitation semble révolue. On lui préfère désormais le magique "HTML5" qui résout tous les problèmes et soigne tous les maux.

Or, pour la vidéo, on serait plutôt revenu à 1995, une époque que les moins de 20 ans peuvent ne pas connaître, lorsque la page vidéo d'un site web vous demandait si vous aviez une bonne connexion (type LAN) ou une connexion RTC à 33,6ko, si vous étiez sur Mac ou sur PC, si votre player vidéo serait Quick Time ou Windows Media Video, voire même Real Video. Une époque de choix, où les novices se perdaient, et vous passiez plus de temps à encoder les 28 versions différentes de vidéos.

On y revient. Désormais, si votre navigateur est Safari, vous devez lui fournir du mp4/H264, pareil si c'est IE. Pour Chrome ou Firefox, il faut un Ogg Theora ou un WebM… un .avi est conseillé, et toutes ces informations sont susceptibles d'évoluer (à l'heure où j'écris cet article, ça bouge encore)

Encoder des vidéos depuis Adobe Media Encoder

Si, comme moi, vous avez une installation standard de votre Creative Suite, vous risquez de devoir chercher un peu comment gérer ça à grands coups de recherche sur internet, de conseils divers et variés.

Et si vous avez eu l'occasion de faire du rendu vidéo depuis Photoshop (si si, c'est possible), After Effects ou Premiere, voire même des conversions de fichiers, vous êtes sans doute déjà passé par Adobe Media Encoder (AME dans la suite de cet article).

Or AME n'exporte pas en standard vers ces formats de plus en plus répandus que sont le webM et le Ogg/Ogv.

Un des aspects très intéressants d'AME, c'est sa capacité à traiter plusieurs fichiers d'un coup, plusieurs types et formats d'export à la fois.

AME-MultiEncode.png

AME-Encodage-WebM.pngVous pouvez sans souci prendre votre fichier original, lui assigner plusieurs préconfigurations, pour, comme dans l'exemple ci-dessus, exporter à la fois 2 versions de vidéo compressées, mais aussi extraire l'audio d'un fichier.

Autre point intéressant, si vous avez une machine avec un processeur "multi-core", ces exports s'effectuent en parallèle et le codage est distribué parmi les ressources.

Utiliser Adobe Media Encoder pour le Ogg et le WebM

Du coup, vous vous demandez comment réaliser ces conversions. Il existe différents logiciels en ligne qui effectuent la conversion à votre place, mais cela nécessite de transférer vos vidéos pour les récupérer, donc si vous avez plus d'une vidéo à traiter, ça peut devenir contraignant.

Pour Adobe Media Encoder, en fait, on va utiliser un plug-in. Développé par Fnordware pour ses besoins avec Premiere Pro, son architecture fait qu'une fois installé, il fonctionne aussi sur AME (et After-Effects).

Donc, dans un premier temps, télécharger le module qui vous intéresse, WebM et/ou Ogg (pour Mac et/ou Win).

AME-WebM-Ogg-Folder.pngDans les dossiers dézippés, vous retrouverez les modules en question et surtout un fichier "Read Me", dont je vous recommande la lecture, notamment sur l'emplacement d'installation qui est loin d'être évident, notamment la création, si absents, des dossiers plug-ins > 7.0 > MediaCore (à actualiser avec les versions).

Une fois effectué, vous relancez AME et disposez des options pour le Theora (Ogg video) et le WebM et vous pourrez ensuite utiliser vos exports directement dans Edge Animate en les glissant simplement dans le panneau video (par exemple).

AME-add_video_library_1405430310993.png