Natto_350.jpgPetit rituel du dimanche, le petit déjeuner (ou déjeuner, selon l'heure du réveil) au nattō. Ces germes de soja fermentés sont un pur bonheur qu'on arrive à trouver en épicerie japonaise sous leur forme surgelée. Et pourquoi le dimanche ? Tout simplement parce que le reste de la semaine, on prend moins le temps de profiter d'un bon petit déjeuner, toujours avec des tas de choses à faire.

Le rituel commence le samedi soir, on déplace du congélateur au freezer deux petites barquettes qu'on retrouvera le lendemain. Laver le riz, le placer dans le rice-cooker, préparer la soupe miso (cette pâte de soja épaisse), ou parfois dashi, katsuobushi, kombu, niboshi. On accompagne ça d'un petit légume, type navet, ou une tomate parfois. Si j'ai le temps, je prépare une omelette roulée.

À table, je mélange la moutarde et la sauce soja aux haricots (décongelés). Et chacun y va de sa méthode. K. déposera l'ensemble sur son bol de riz et mangera avec les baguettes, de mon côté, je mélange encore avec un œuf cru que je fais mousser un peu. Et pour bien faire, je coupe en petites bandelettes des feuilles de nori dans lesquelles j'emballe le mélange riz-œuf-nattō, façon temaki.

Vivement dimanche prochain :)