fr32c blog

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Me, Myself and I

Je, je ceci, je celà, moi, moi et encore moi...

Fil des billets - Fil des commentaires

jeudi 5 septembre 2013

Aider les utilisateurs, forums et êtres humains.

L'homme est un animal social (et parfois même sociable). Il ne fonctionne pas tout seul, ou alors de manière limitée.

On a tous un jour eu besoin d'un coup de main. Dans la vraie vie, en ce moment, ce serait plutôt la partie peinture (en bâtiment, pas aquarelle) que je dois améliorer. Pour d'autres, c'est l'usage d'un logiciel. Aujourd'hui, avec internet, on trouve des réponses à tout, tout de suite, à grands renforts de moteurs de recherche.

On peine sur une question ? On trouvera bien une dizaine de réponses sur le web.

On cherche à découvrir tout un domaine (se professionnaliser, se former en continu ?), des centres de formation existent (je le sais je travaille avec certains), des formateurs indépendants aussi, prêts à se déplacer, des livres ou même des vidéos de formation en ligne.

Parfois, le temps manque, les réponses trouvées sont très (trop) génériques, vos questions sont plus spécifiques que les sujets et programmes proposés. On cherche de la réponse en direct.

Et là, soit on a la chance d'avoir l'ami (ou le collègue) qui sait et qui a du temps pour dépanner, soit on a dans son carnet d'adresse, sur twitter, par mail, par skype, sur google plus ou autre quelqu'un qu'on a déjà croisé et qui s'est proposé un jour de vous dépanner, ou qu'on sait prompt à répondre.

Et puis parfois, rien de tout ça. Alors il faut se faire violence, et poser sa question, telle une bouteille à la mer, sur un forum.

Les forums

Je renvoie régulièrement vers les forums utilisateur, que ce soit en français ou en anglais, par logiciel pour les questions pointues (audience plus importante, présence parfois des membres des équipes Adobe, possibilité de proposer et voter pour des idées), voir d'aller carrément faire vos retours sur Photoshop.

Sur les forums, poster une question suit un protocole simple :

  1. Vérifier que la question n'a pas été posée récemment (les réponses de 1995 sont rarement encore valables)
  2. Dire bonjour (oui, ça vous paraît évident, mais ça ne l'est pas pour tout le monde)
  3. Exposer son problème de façon brève (histoire d'aiguiller le lecteur dès le début sur sa capacité à répondre)
  4. Donner des informations précises (quel logiciel (oui oui…), quelle version du logiciel, quel système d'exploitation…)
  5. Compléter par des captures d'écran, des liens de vos précédentes recherches (si vous postez sur le forum (bouteille à la mer) c'est que vous avez déjà cherché en amont), bref, tout ce qui pourrait guider la personne qui vous aidera.
  6. Donner un titre utilisable et clair (histoire de retrouver la question plus tard)
  7. Si par chance la réponse correspond à votre question, n'hésitez pas à dire merci (voir le point n°2).

Quand je forme des stagiaires sur les sessions de formation, ils ont mes coordonnées, pour le service après-vente, mais surtout, j'ai bien pris le temps de leur expliquer mon fonctionnement rapport à leurs questions :

  • C'est une question facile, la réponse tient dans un oui/non, un petit mail, un tweet, le problème est réglé.
  • C'est une question plus complexe, qui va nécessiter des exemples, un peu de recherches (proposer le bon lien, vérifier que l'information est à jour, etc), cela demande du temps, direction le forum. Et quand je fais ça, je ne me débarrasse pas de la question, tout simplement parce que, sur ce forum, je réponds aussi ! (Et je ne suis pas le seul).
  • Ceux que j'ai vu en formation, avec qui on a pris le temps de sympathiser, les vieux copains aussi, ont droit à un bonus : ils peuvent me relancer par mail pour me dire que leur question n'a pas trouvé de réponse. Et comme on se connaît, je peux trouver le temps de me pencher à nouveau sur un sujet. Et eux comprennent que le temps n'est pas disponible à l'infini (mais ça c'est parce qu'on se connaît)…

Pour en arriver là…

Récemment, à plusieurs occasions, on m'a dit (ou fait comprendre) que mes réponses pouvaient être trop succinctes, que les liens en anglais n'étaient pas suffisants, que je pourrais quand même répondre à cette question, autrement que par "posez la question sur le forum". Parfois je laisse mourir un sujet, j'ai cherché, un peu, sans succès. Souvent, c'est le temps qui manque.

Et surtout, sur les forums, il y a beaucoup (énormément) d'utilisateurs, avec une ou deux questions, ces questions sont très précises ou très vagues, mais surtout, en face, les utilisateurs avec des réponses sont beaucoup moins nombreux, et pour la plupart bénévoles. Même les membres du staff Adobe le font sur leur temps libre. Imaginez : 1500 "discussions" en français, 46 contributeurs récurrents.

Avec ce post, que je renverrai aux uns et aux autres de temps à autres, je voulais partager mon approche du forum et la raison pour laquelle il n'est pas toujours évident d'avoir une réponse personnalisée. Essayez de demander du feu ou une cigarette sur les trottoirs de Paris, notez statistiquement vos résultats et les raisons du don…

Comme tous mes articles, la zone de commentaire en bas nous permettra d'échanger, ça fait toujours plaisir de savoir qu'on est lu (autrement que par les Analytics…).

jeudi 11 avril 2013

(the) KANDINSKY COMPLEX

http://f0.bcbits.com/z/53/06/530609274-1.jpg

Parfois, entre deux images ou entre deux formations (les habitués du blog ont pu suivre de loin en loin), je me mets à faire de la musique. Depuis quelques temps, c'est avec Sophie (Guitare/Voix) et Guillaume (Batterie/Mix/Illustrations) que je joue de la basse au sein de (the) KANDINSKY COMPLEX. Du coup, j'en profite pour vous faire écouter ça.

Vous pouvez soit cliquer sur la vignette pour vous retrouver directement sur le bandcamp du groupe, soit demander à lire plus, puisque j'ai intégré le petit module qui va bien.

Lire la suite...

jeudi 28 février 2013

Pour la gloire :)

C'est toujours frustrant et sujet à remise en question permanente, tenir un blog tout seul est loin d'être évident, mais les quelques commentaires que je reçois de temps à autres me donnent envie de poursuivre.

Je réponds aussi régulièrement aux questions sur le forum en français, parfois en redirigeant les utilisateurs vers les forums dédiés, application par application, en anglais. Je suis épaulé par quelques membres bien actifs de la communauté, la majorité des utilisateurs ne faisant que passer sur le forum.

Ici, je prends le temps de développer quelques sujets qui m'ont chiffonné récemment dans mon usage des logiciels de la Creative Suite, ou pour partager une technique que j'espère intéressante.

Évidemment, ça ne déchaîne pas les foules, beaucoup moins que les eSéminaires, sauf quelques commentaires. Et puis une fois de temps en temps, je reçois une attaque de spam. Tous les liens sont visités, à quelques secondes d'intervalles, des commentaires sont postés, sans queue ni tête, juste pour générer du trafic sur d'autres sites.

Spams-Screenshots.pngJ'ai eu ma période nettoyage, puis j'ai fini, devant la recrudescence par fermer les commentaires. J'ai décidé de les laisser ouverts pour 60 jours après une note, et de les passer en modération.

Ça a l'air de fonctionner pas mal pour le moment, et en revenant plus régulièrement, je n'en ai que quelques uns à nettoyer.

Et là, je dois dire que j'apprécie beaucoup l'ingéniosité (et le fond de flagornerie) des développeurs de spam. À coup d'algorithmes, on pourrait presque croire que des admirateurs ont découvert le saint graal en lisant ce blog.

Bref, tout ça pour dire que si vous voulez commenter une note ancienne, ou apporter un point de vue intéressant, n'hésitez pas, mon twitter est disponible à droite, je vous ai donné le lien du forum, vous saurez facilement retrouver mon mail à la racine pour les questions plus spécifiques.

lundi 26 mars 2012

Fin d'un cycle…

Voilà, je suis arrivé au bout.

Après 10 ans de bons et loyaux services, je suis allé à la préfecture me faire ficher remplacer ce cher passeport "old school" par sa version biométrique, avec emprunte de tous mes doigts, photos réglementaires, et sans doute tout un tas d'autres trucs d'identification et de sécurité que j'ai la flemme de rechercher. Tout ça parce qu'entre temps, il a été rendu un chouya plus complexe de voyager vers les états-unis (welcome DHS, ESTA…).

Et puis je me souviens d'une époque pas si lointaine où certains voyageurs exhibaient leurs vieux passeports à qui il manquait un coin, proprement découpé, mais qui y retrouvaient leurs voyages au gré des pages et des visas.

Le mien a disparu, avec sa photo décollée (joie à la douane US), ses validations de sorties non dégrafées…

Mais j'ai gardé un souvenir. Ceux qui prennent l'avion souvent doivent trouver ça bizarre, et surtout mono-maniaque. Ceux qui ne voyagent pas du tout doivent me prendre pour un globe trotter. Et pourtant, en dix ans, je n'ai visité que 3 destinations hors UE. Les états-unis, en 2003. Californie en été, NYC à Noël, avec les copains. Et puis après, ça a été le japon, pour aller rendre visite à ce cher vieux Bikoko (qui ne blogue plus depuis bien trop longtemps). 2005, 2006, 2007. Petite pause en 2008 et 2009, je devais avoir autre chose à faire, ou juste Osaka m'intéressait moins. Et puis finalement, 2010 (avec Christelle, à Setouchi) et 2011, à Tokyo, Kusatsu (parce que Niigata était sous l'eau), Kanazawa… Oh, et un crochet à Marrakech, histoire de visiter.

Visas 2003-2011

Voilà, c'est tout pour celui là, le nouveau est arrivé, et si tout va bien, il pourra faire un nouveau cycle, vu qu'il va démarrer pareil :)

dimanche 4 avril 2010

En route !

Je vais là-bas, tout au bout de la photo du haut, sur la droite, au rez de chaussée du dernier chalet.

Visiblement, il a neigé cette nuit alors que ça avait l'air plus sec hier.

Bon, j'embarque mes polaires.

mercredi 21 octobre 2009

Mais quel est donc ce silence au milieu du bruit assourdissant des machines ?

Les plus attentifs d'entre vous auront remarqué que cela faisait un certain temps que je ne postais plus, ni ici, ni ailleurs. Je n'ai pas quitté internet, mais ai été absorbé par 2-3 trucs, notamment l'impression de mon prochain livre, dont je vous posterai la couverture bientôt, promis.
Jeudi, ça ressemblait à ça :

lundi 24 août 2009

OQP + OTSAD

Hello. J'ai eu pas mal de travail ces temps-ci, du coup peu de posts, mais si vous avez encore du temps devant vous et de la place dans vos flux rss, j'ai commencé à poster là, sur One Tee Shirt A Day. Et comme Singeon vient à l'instant de me faire une jolie bannière en 800x180, j'ose enfin montrer tout ça.

Il reste encore quelques trous à combler, notamment la longue semaine où j'attendais le nouveau MacBook, mais j'ai rangé les teeshirts pour les prendre en photo dès que j'ai quelques minutes. Ça va venir, ne vous inquiétez pas.

mercredi 12 août 2009

Nuits Secrètes

Je crois que le moment est venu de vous parler de mon gros week-end dans le Nord. Pas le grand nord façon pingouins, ours polaires, Jack London, etc, mais juste le Nord, le département au dessus du Pas-de-Calais.
Nous avons donc décidé en groupe d'aller profiter du festival cool et pas cher du moment : Les Nuits Secrètes à Aulnoye-Aymeries. 3 jours de festival, plusieurs espaces distincts, qui allaient de gratuit à pas très cher, une bonne ambiance générale, et surtout une programmation fort sympathique, entre petits plaisirs et bonnes découvertes.
D'abord, le lieu. Aulnoye, loin de tout, sauf de Maubeuge, frontière Belge, le Nord que je fréquente peu, pas loin des Ardennes, 1h30 d'Arras, via Cambrai, Solesmes, Le Quesnoy, mais surtout Trousse Minou. Et aussi accessible en 1h38 direct de la Gare du Nord, joie. Sur place, petite cité industrielle, rue piétonne face à la gare, les commerçants ont bien compris l'enjeu et les tables et bancs sont sortis sur le passage des touristes.
Tout est très proche, 3 minutes pour arriver au retrait des billets/pass/préventes, 3 minutes pour arriver au site du jardin, 30s pour le cabaret, 30s pour l'arrêt des parcours secrets, et 10 minutes pour arriver à la grande scène, le tout en traversant la ducasse. Parce qu'à Aulnoye, on fait bien les choses. En même temps que le festival et sa débauche de touristes et de musique en ville, ils ont calé la fête foraine, auto-tamponeuses, pêche aux canards, tir à la carabine, manèges et frites grasses brillent de mille feux chatoyants.
Seul petit hic : la sécurité a été renforcée à l'abord du festival : dehors, on mange les pizzas avec les doigts, sans couverts, depuis qu'il a plu des canettes de bière dans les rues de la ville. Et c'est fouille obligatoire à l'entrée de chaque lieu, suppression des bouchons des bouteilles (trop pratique), couteaux, bombes et kalachnikov prohibés. Et évidemment, quand à 22h30, tout le monde débarque pour voir Puppetmastaz, ça bouchonne et râle pendant 15 minutes derrière le portique.
Niveau musique, ce fut la fête. Gros gros kif sur PuppetMastaz le vendredi, et énorme ambiance sur Monotonix le dimanche. Un peu déçu par Calexico cette fois-ci, le temps passe, mais je préférais The Black Light.
Le seul gros regret du soir, c'est de ne pas avoir tenu jusqu'à Kap Bambino, parce que bon, la nuit, tout ça, c'est dur.

vendredi 22 mai 2009

Back to the future

Par un étrange paradoxe temporel, je me retrouvais, mercredi soir, face à la vitrine d'un magasin de jouets, précipité 25 ans en arrière (à peu près).

Pendant que d'aucuns s'extasiaient devant les micro playmobil aéroport qui nous mettent en abîme à grands renforts de petits playmobil qui jouent à d'encore plus petits playmobil (oui on s'amuse de ce qu'on peut), je restais scotché face aux Meccano. Les nouveaux, en plastique mou, genre pas dangereux. Pas pour la qualité du jouet, je sais pas à quel âge on m'a laissé jouer avec des écrous et des boulons de moins de 3 mm, mais je trouve ça presque dommage cette obsession de sécurité qui fait qu'il faudra attendre 7 ans révolus pour torturer des plaques de métal trouées.

Non, ce qui m'arrêtait là, c'est que le marmot sur les paquets de Meccano avait exactement la même tronche que moi à l'époque. La grande époque des bouclettes, des lunettes, du sourire satisfait du grand constructeur (même si je suis plus Lego, mais c'est un autre débat).

En fait, faudrait surtout que je vous trouve une photo de moi à l'époque, la seule que j'ai sous la main est sans lunettes avec une casquette, pas très représentative.

Ah oui, c'est dans un deuxième temps, en cherchant les images sur le net que j'ai découvert que Meccano était distribué aux states sous le délicat nom de "Erector". Et là, même pas honte, je mets l'image quand même :)

samedi 31 janvier 2009

5 minutes !


Voilà voilà, je sais que je suis presque en retard pour souhaiter une bonne année à tout le monde... Du coup, c'est fait à l'arrache, sur illustrator (comme au bon vieux temps). Mais je vous aime, hein. Juste je suis pas très organisé.

jeudi 29 janvier 2009

Tourner à gauche, en Vélib'

Et hop, un petit texte d'utilité publique, mais un peu spécifique : pour ceusses qui tentent d'aller traverser la Seine après Bercy.

J'ai pris quelques minutes pour faire des captures de Google Streetview (l'outil magique pour se promener sans sortir de chez soi), et les annoter.

L'idée de départ était, en venant de la place Daumesnil/Dugommier, sur le boulevard de Bercy après le pont, d'atteindre la piste cyclable qui longe le tracé du métro ligne 6.
Suivez la flèche rouge.

Lire la suite...

mercredi 12 novembre 2008

Star, spécial geek mag...

Et voilà, c'est le début de la starification, après 2 jours de convention et le dépouillement de l'élection du manga présidentiel.

On en parle ici et on me voit là :


Comme je fais sérieux seul abandonné sur mon stand :)

GM4 est toujours dispo en vente, venez voir ici

mercredi 3 septembre 2008

Nice, ne m'oublie pas

Hey, je vous ai dit que j'avais terminé la 3e planche pour Outside ? ben voilà, c'est fait quoi. Envoyé, et tout. y'a plus qu'à attendre que ça paraisse dans le canard en question, ce qui devrait être une question de jours là, et encore.
Tout ça pour fêter la fin de l'été, la météo pourrie, le trop plein de taf (mais pourquoi j'arrive pas à m'empêcher de dire "oui oui, ce projet m'intéresse, je vais le faire" quand je sais que j'ai déjà trop de trucs à faire ?)
Allez, soyez sages et à bientôt.

jeudi 21 août 2008

Nihon Star

Et voilà, on parle de moi dans les journaux japonais, et même on me voit en photo au dessus de l'épaule de Kenji (Toshiaki Karasawa) pour l'avant première mondiale qu'a eu lieu au cinéma Publicis :

Si si, là, au 2e rang (on s'est mis là peinard parce qu'il restait plus d'autres places dans la salle quand on est rentrés, j'avais oublié que avant-première = photos, blah blah, etc etc)...

Ouh, comme je suis fier. Mais ça se voit, non ?

Et si vous voulez qu'on vous parle du film, c'est Chron qui le fait sur Catsuka. Bonne lecture (attention à ne pas lire les "spoil" en blanc)

mardi 12 août 2008

Nice 2

Et voilà, j'ai recommencé, parce que c'est l'été (même si les litres de pluie qui tombent dehors tentent de nous faire croire le contraire).
Et me voilà donc à nouveau présent dans Outside, qu'est toujours distribué dans le sud, loin là bas, au pays où il fait soleil. Je vais tenter de prendre avec sourire et philosophie cette météo merdique qui fait que je vais passer les prochains jours en Bretagne debout sous la flotte, à souhaiter que les concerts aient bien lieu, qu'ils n'annulent pas "pour éviter que les artistes meurent électrocutés" et surtout qu'on ne se fasse pas un revival woodstock, parce que ça va pas être très flower power je crois... Et puis je pourrai toujours voir Centenaire sur la plage :)

samedi 5 juillet 2008

Pure Geek

Pure Geek 43 % Nerd, 57% Geek, 30% Dork

Voilà, au moins on sait... (et si vous voulez savoir, c'est ici)

vendredi 13 juin 2008

Fête des échelles (qu'ils disaient)

Tiens, ce blog n'est pas mort, c'est fou, non ? Faut croire que j'ai eu 2-3 trucs à faire récemment qui m'ont un peu éloigné de la table à dessin (ou pas tant que ça en fait, vu que je me suis remis à dessiner des pizzas). De là à essayer de faire une fausse promesse comme quoi je vais maintenir le blog à jour, c'est trop espérer.

Profitez donc bien du soleil, si y'en a là où vous vous trouvez.

Et puis allez voir Marvin en concert (oui je sais, régulièrement je dis du bien de Marvin, du coup vous allez vous lasser. Ou alors allez voir Super Beatnik qu'est de la même engeance (faut dire que Fred officie à la guitare dans les deux groupes) et qui déchire sa race (si ça c'est pas de la belle chronique). Sinon vous pouvez toujours attendre le nouvel album de Shub aussi, même si je vous souhaite un peu de patience :)

samedi 17 mai 2008

Hop, au boulot

J'ai décidé de faire un truc amusant, mais ça va être long :

Et je peux pas vous poster la bande son, parce qu'elle est pas encore mixée, nia nia nia.

mardi 13 mai 2008

Gravologue


J'ai fait du ménage récemment chez moi (oui oui, moi aussi), et j'ai retrouvé dans un tiroir une vieille carte postale, non signée, non tamponnée (donc certainement envoyée en enveloppe), et d'un très bon goût.

Lire la suite...

jeudi 1 mai 2008

Battre la campagne tant qu'elle est encore chaude

Je me dis que ça, si je le raconte pas avant, je le ferai pas. Donc aujourd'hui, je vais partir dans l'inconnu, marcher pendant 4km au milieu de nulle part, enfin, de l'Alsace. Pas de station de métro, pas de fnac, pas de banque... Et surtout, si par hasard je prends pas la bonne direction dès le départ, je risque de dormir dehors.

Alors peut-être que ceci est ma dernière note. Ceci dit, j'ai toujours un portable.

- page 1 de 3