fr32c blog

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Les Copains (d'abord ?)

Fil des billets - Fil des commentaires

mercredi 9 février 2011

50€ ?

J'ai reçu ça tout à l'heure, ça m'a fait sourire, je me suis dit que ça pouvait valoir le coup de partager, en plus ça me permet de glisser un lien que j'aime bien :)

Une de mes amies me demande de réaliser son catalogue de collection de bijoux (vente de bijoux sur internet et dans quelques boutiques). Elle me propose 50 euros… Je suis pas du genre a le faire pour l'argent mais je trouve ca un peu "light" car je pense qu'elle payerait très cher pour le faire faire par un professionnel. Qu'en pensez vous ?

Je ne voudrais pas ruiner le moral de ton "amie", mais, selon l'expérience et la renommée du prestataire, ne serait-ce que sur la "fabrication" pure et simple du catalogue, on tourne à des tarifs démarrant à 50€... l'heure de travail (et j'ai bien dit "démarrant").

Évidemment, le calcul va dépendre de pas mal de facteurs :

Qu'y a-t'il à faire précisément :

Photos, scanns, retouches chromie, épreuve couleur shooting, écriture des textes, saisie, correction ortho/typo, mise en page, corrections (oui oui, encore), épreuve(s) couleur (globale, avec photos), retouches chromie (encore, ça vaut le coup d'adapter la couleur de la maquette aux bijoux présentés), export imprimeur (assemblage ? pdf ? sur cdrom ? via internet ? sur clé usb ?), temps de facturation...

Bien sûr, elle arrive peut-être avec ses propres photos, qui sont déjà retouchées, mais de toute façon, il va te falloir un peu de temps pour vérifier que tous les fichiers sont valides.

Ensuite, elle voudra s'épargner l'épreuve couleur (±50€/A4), mais c'est à ses risques et périls.

Et puis vous pouvez évidemment vous arranger pour la transmission à l'imprimeur, pour les corrections, pour les saisies de texte.

Évidemment, si son catalogue fait 12 pages, ce n'est pas le même tarif que s'il en fait 96...

Bref, à toi de voir à quel point c'est "ton amie".

Et si tu as besoin d'un autre conseil, je te recommande vivement Should i work for free ?

Edit : Petit ajout de Gaspard :

samedi 19 septembre 2009

Harajuku 2009, c'est aujourd'hui !!!

venez nombreux, les fanzines Geek mag 5 sont là en totale exclusivité, et j'ai même tiré des Geeks Don't Love 4 pour ceux qu'avaient pas lu la suite !

mardi 7 juillet 2009

Harajuku 2009

Chers gens, chers gentes.

Ceux qu'ont pris quelques heures pour passer à Japan Expo le week-end dernier on pu voir le stand Geek Mag, mais aussi le stand Harajuku. J'ai d'ailleurs profité d'une folle envie de m'enfermer toute une journée dans un entrepot rempli de free-huggers pour faire quelques pauses et distribuer des bonbons et vendre des cartes de krol.

Tout ça pour une très bonne raison : le festival Delcourt, sur Bercy n'aura pas lieu cette année, du coup la convention qui allait avec, Harajuku, et qui était toute organisée par Delcourt, se retrouvait plus ou moins plantée. Jusqu'à ce que Chibilou, Dew, Nephyla et Castel décident de se retrousser les manches et de rassembler toutes les bonnes volontés, tous les fanzineux concernés, et tous les cosplayers pour relancer la machine, gérer eux même les questions administratives, financières, et faire vivre cette toute petite convention fort sympathique, en plein air, en plein Paris, gratuite et agréable.

Comme Geek-Mag y aura un stand cette année, c'était la moindre des choses que de donner un coup de main. Reste plus qu'à terminer l'été, les badges, les cartes, le 5e tome de Geeks Don't Love et le 5e numéro de Geek Mag, histoire de vous retrouver le week-end du 19-20 septembre sur la pelouse de Bercy (pour les plus urbains d'entre vous, c'est accessible par la 6, la 14, dans une moindre mesure le RER C ou la ligne 8, y'a plein de bornes vélib autour, une grande pelouse, un starbucks, un ugc et une roseraie magnifique).

Mais on en reparlera.

jeudi 30 octobre 2008

Geek Mag 4 est arrivé !

Voilà, tout fraîchement déballé des cartons, le Geek-Mag nouveau est arrivé.


Toujours préparé par la petite équipe de Mwahaha prod, on y découvre le Politaku, savant mélange de politique et d'otakus. Vous pourrez y lire Fik le roux, Rafchan, Singeon, Niten et même Asp Explorer.

Orchestré par Berlouche et Chibilou, et couvert (et mis en pages aussi) par moi, parce qu'une fois de temps en temps j'arrive au bout des projets (ouaaaais).

Et bien entendu, si vous souhaitez vous le procurer, venez nous (les) retrouver sur Chibi Japan Expo à Montreuil, Vendredi 31 novembre, Samedi 1er et Dimanche 2 décembre, sur le stand Niddheg, tout en bas, tout au fond. (N0F51 je crois, mais le plan est affiché en petit) Voilà voilà !

Evidemment, y'aura aussi les GeekMag 1, 2 et 3, les Geeks Don't Love, et toutes ces petites choses merveilleuses qui font que la vie de geek n'est pas toujours aussi dure qu'on l'annonce.

A ce week-end.


vendredi 24 octobre 2008

Shub Tour 08

Je sais, vous allez me dire qu'il n'y en a plus que pour les concerts des copains, ben ouais, pas de bol, c'est comme ça.

Donc, Shub, en live, près de chez vous, c'est toujours une bonne chose d'y aller. En plus le vinyl est vraiment classe, le son énorme. En live, c'est encore mieux, enjoy !

samedi 18 octobre 2008

RéjuFest2, ce dimanche 19 octobre, 15h à Pantin


Hey, mais c'est demain, et j'en ai pas encore parlé !!!

Donc, demain, à Pantin, à l'inattendu, une bonne salle juste à la sortie du métro Hoche (ouais, faut pas déconner non plus, c'est quand même qu'à 500m de Paris, hein, c'est pas de la lointaine banlieue) a lieu le REJUFEST2.

Vous pourrez retrouver toutes les infos sur le Myspace de GTOK?GTKO!, mais dans le désordre, y'a SCUL HAZZARDs (Brisbane, Australie), UNLOGISTIC, KABU KI BUDDAH, SHUB (Ben ouais, Choube quoi, con !), CRIPPLED OLD FARTS (DYC…), SIMPLE APPAREIL (3Heliogabale), A COB OF MAIZE (exPregnant).

Faut juste penser à y aller pour 15h, parce que ça va terminer à une heure décente, genre 22. Autour y'a des kébabs pour se restaurer sainement entre deux sets.

Niveau son, ça va être gros, gras, noise, très rock'n'roll quoi.

Et pour ne rien gâcher, c'est Singeon qu'a fait le flyer.

A demain tout le monde.

dimanche 6 janvier 2008

Kadatkara

Je sais pas si j'ai déjà eu l'occasion de vous dire tout le bien que je pensais de Kadatkara. Peut-être, peut-être pas, en tous cas c'est l'occasion de me rattraper.

Hervé est un type qui vit à Tokyo dans un appartement plein de tatamis et de thé, à proximité d'un excellent restaurant d'anguille, et d'un délicieux chinois qui faisait d'excellent gyozas, mais qui a brûlé l'an passé, ce qui l'a poussé à réintégrer la France, enfin, pas vraiment vu qu'il vit entre la Creuse et la Corse. Voilà pour le contexte (j'essaye de faire court pour ceux qui lisent tout et/ou qui n'ont pas encore cliqué sur le lien que j'ai posté plus haut).

Et donc, là, tout récemment, fin décembre il a fini et mis en ligne son deuxième album, Trap trap trap. Comme c'est quelqu'un de très discret, qu'il préfère enregistrer des albums que les raconter, son site contient le minimum vital : les mp3 et un formulaire de contact pour lui dire que vous l'aimez, ou pas.

Dedans, vous retrouverez surtout des ambiances sombres (mais moins que dans After Closure), quelques nappes bien planantes, une voix bien cassée à force de laisser la clim allumée chez lui, des morceaux plus entraînants, et même ce qui pourrait s'apparenter à des tubes, genre le truc qu'on s'écoute en boucle, de façon un peu mécanique. Je pense par exemple à Stark Scene, qui monte, descend, exactement comme il faut, une sorte de presque fin printanière (j'en dis des conneries, hein ?).

N'empêche que le plus simple, c'est quand même d'aller voir par vous même, si ça se trouve, en fait y'a même pas besoin de promo, tellement ce disque est bien. Faut pas non plus que je le survende, parce que si vous êtes moins enthousiastes que moi, vous allez être déçus :). Tiens, ça me donnerait presque l'occasion de parler du premier album :

Sorti en 2005, After Closure n'a pas le côté enjoué de 2007. Plus sombre, plus introspectif, des accords juste limite dissonnants, des rythmes blues plus classiques, quelque chose de plus intimiste, de plus "à l'intérieur de la tête de l'auteur".

Et dans cette tête là, il s'en passe des trucs, des moments hyper saturés comme 4 Full Moons, ou des chansons plus faciles, qui "coulent" plus comme Rat Time.

Voilà, y'a plus qu'à aller écouter. Et au cas où vous n'auriez pas compris, c'est . Enjoy.